Accueil

 

 

Il y a de par le monde un nombre – que nous croyons important – d’« Amis de Maurice et d’Eugénie de Guérin ». Société spirituelle et invisible, dont les membres s’ignorent les uns les autres, l’Amitié guérinienne aspire à se donner un corps. Depuis longtemps déjà, quelques-uns d’entre nous songent à créer un Bulletin des Amis des Guérin. Ne croyez-vous pas que l’heure en soit venue ?

Extrait du prospectus qui lance la revue L'Amitié guérinienne

*** *** ***

 

Tous nos vœux pour 2017

 

 

*** *** ***

 

Comme je me serais étrennée hier matin, ma très chère, si j’avais pu, en me levant, sauter à votre cou, vous souhaiter la bonne année, vous dire que je vous aime au commencement et à la fin de tous les ans, de tous les jours, et que je fais pour vous des vœux, des vœux sans fin ! J’aurais été joliment contente : quel joli premier de l’an pour moi qui grille de vous voir !

Eugénie de Guérin, lettre à Louise de Bayne, 2 janvier 1833

 

La suite de la lettre est à lire dans La lettre guérinienne

 

 

 

La prochaine journée guérinienne aura lieu le 23 juillet prochain

La conférence sera donnée par Elise Sorel : 
"L'influence d'Eugénie de Guérin sur la conception aurevillienne de la noblesse" 
Le repas se réservera au  05 63 33 94 08

 

 

Fond-BandeauPB

 

 

 

Voir le sommaire de L’Amitié guérinienne n° 195 dans la rubrique Publications, L'Amitié guérinienne