La lettre du mois – n° 21 – Septembre 2015

            « Le présent est gros de sottises. »  À la suite de la  révolution de juillet 1830 M.de Bayne, préfet de Gaillac est révoqué et la famille s’est retirée dans sa propriété de Rayssac dans les montagnes de l’est du Tarn. Eugénie, rassurée sur le sort de Maurice demeuré à Paris, … Lire la suite

La lettre du mois – n° 19 – Juillet 2015

« Tout est perdu s’il faut en croire les bruits qui circulent ici. »      Dans sa lettre à Eugénie du 2 mars 1830, Louise déplorait la monotonie de ses journées jusqu’à avouer être «tentée de souhaiter une catastrophe». Elle était loin de se douter que ses vœux seraient exaucés très vite, mais n’imaginait pas que … Lire la suite